LES 7 BONNES RESOLUTIONS DU COACH POUR LE JARDIN EN 2021

Et voilà une nouvelle année qui commence ! Et qui dit nouvelle année, dit généralement bonnes résolutions, à tenir sur la durée, évidemment :) J’ai réfléchi à ce que j’allais faire au jardin en 2021. Pour vous aider à faire votre check-list, voici mes 7 bonnes résolutions pour le jardin, faciles à mettre en œuvre et à tenir.

LES 7 BONNES RESOLUTIONS DU COACH POUR LE JARDIN EN 2021

1. L'eau j'économiserai ! 

Pour moins d'arrosages, et parce que le climat nous impose des périodes de sécheresse, pourquoi ne pas opter pour des plantes qui peuvent pousser quasiment sans apport en eau ?  

Il existe quelques végétaux vivaces qui s'adapteront parfaitement à des étés très chauds, voire caniculaires, et s'épanouiront correctement avec des arrosages modérés et peu fréquents.  

C'est par exemple le cas du Pourpier, qui, planté dans tous types de sols - y compris les plus pauvres - résiste particulièrement bien à la chaleur et n'a besoin que de très peu d'eau pour se développer. Idem par exemple pour la Verveine, qui craint néanmoins le froid ou encore pour les Giroflées, et leurs jolies couleurs.  

Enfin, à l’intérieur, les cactus et plantes grasses sont les championnes du régime sec et je les sortirai en été pour qu’elles profitent de la pluie. J’aime aussi mes fidèles plantes de maison, impeccables depuis longtemps et peu exigeantes comme les misères, Tradescantia, Yucca, Dracaena, Aspidistra, Sanseveria, Pothos.  

 

Et, pour ne pas consommer trop d'eau de ville, je vais placer dans mon jardin un récupérateur d'eau de pluie, dans lequel je puiserai pour les arrosages. Enfin, j’arroserai tôt le matin ou tard le soir et je peaufinerai le paillage pour que mes plantes gardent les pieds frais

plantes grasses, succulentes

2. Mon compost je ferai 

 

Pour disposer d'engrais naturel et limiter mes voyages à la déchetterie, je vais faire moi-même mon compost, en valorisant certains déchets ménagers - épluchures de fruits et légumes, thé, café notamment - et les déchets verts – taille, tonte - coupés en morceaux.  

Pour un rendement optimal, mon composteur sera placé en contact direct avec la terre, et pourra ainsi accueillir les lombrics, larves et autres insectes, qui contribueront à la destruction des déchets. Le compost pourra être utilisé partout au jardin pour fertiliser les sols et en surface de mes pots.

 

3. Régulier dans l'entretien de mon jardin je serai...  

 

Ce n'est pas toujours simple de se discipliner, surtout lorsque le temps ne s'y prête pas. En entretenant régulièrement mon jardin, je ne suis jamais débordé ou découragé par l’ampleur de la tâche, et je cultive le plaisir de jardiner ! Je respecte le cycle des plantes en les taillant après la floraison, que j’ai le temps d’observer par la même occasion. La régularité est ma meilleure alliée ! 

 

4.... mais un coin en friche je laisserai  

 

Cette année, c’est décidé, je laisse un coin en friche dans mon jardin pour offrir aux petites bêtes, aux oiseaux, de quoi se cacher, se nourrir, se développer et ainsi créer un équilibre pour réguler les pucerons par les coccinelles par exemple. Je laisserai une souche ou une bûche, un petit tas de feuilles mortes, de branches... qui seront parfaits pour favoriser la biodiversité dans cet espace sauvage. 

 

5. Mes outils j'entretiendrai  

 

Avoir de bons outils est une chose... en prendre soin en est une autre, tout aussi indispensable.  

Afin de prolonger la durée de vie de mon matériel, de jardiner encore plus efficacement et de façon agréable, j’aiguiserai et je désinfecterai régulièrement mes lames au vinaigre blanc, je stockerai mes outils propres, dans mon nouvel abri de jardin, bien au sec. J’éliminerai les restes de boue et de terre sur les parties métalliques en les rinçant, en les frottant avec une brosse dure ou mieux, en les plongeant dans du sable à plusieurs reprises. 

6. Mon coin potager je cultiverai 

 

Pour consommer plus de fruits et légumes de saison de ma propre production, je vais aménager un carré potager supplémentaire, planter des aromatiques et légumes d’apéro en pot sur ma terrasse et planter quelques fruitiers ! Ce faisant, je contribuerai à alléger mon bilan carbone et j’aurai le plaisir de manger mes propres produits ! Il n'est pas utile d'avoir des centaines de mètres carrés pour faire ça, il suffit de bien organiser la partie potagère de son jardin. 

Coin potager

7. La biodiversité je favoriserai  

 

Faire entrer le plus de nature possible dans son jardin implique notamment de planter une grande diversité d'espèces, de plantes mellifères et aromatiques. Je contribuerai ainsi à la création d'un écosystème plus prolifique et plus résistant aux maladies, aux parasites, ainsi qu'aux aléas climatiques.  

 

Mes idées vous ont-elles inspiré ? Faites-nous part de vos bonnes résolutions pour votre jardin ! 

Des dessins uniques

Des dessins uniques pour transmettre notre passion

À la manière de la séquence phare de l’émission, notre coach paysagiste met en dessin vos projets et notre savoir-faire.

Une marque célèbre

Une collaboration unique pour une ambition partagée

Avec la collaboration de France 5, de Stéphane Marie et de l’émission, l’histoire des plantes SILENCE, ça pousse ! a commencé en 2016. Cette rencontre est née d’une volonté commune : partager nos savoirs et rendre accessibles et ludiques les conseils de jardinage les plus pointus.

Producteurs de végétaux francais

Des producteurs reconnus sur le marché du végétal

Un groupe de PME familiales et coopératives, spécialisées dans le végétal, a uni ses compétences pour élaborer les produits de la marque SILENCE ça pousse! et vous accompagner pour plus de nature dans votre quotidien.

Notre expérience du coaching

Un accompagnement personnalisé

Nos articles, nos conseils, nos produits et bien sûr notre coach, vous accompagnent pour répondre à toutes vos questions et vous aider à passer à l'action.

Notre coach vous répond gratuitement Notre coach vous répond gratuitement
Notre coach vous répond
gratuitement