FORCAGE DES BULBES : FLEURISSEZ VOS FETES DE NOEL !

Narcisses, jacinthes, crocus, tulipes... peuvent fleurir en hiver et venir égayer vos intérieurs et vos tables de fêtes. Pour obtenir de belles floraisons, vous devrez pratiquer le forçage des bulbes, c'est-à-dire avancer leur période de végétation. Forcer à faire pousser et fleurir des bulbes à l'intérieur de votre maison ou appartement en hiver est un jeu d’enfant. Vous pourrez alors profiter des fleurs du printemps à l’approche des fêtes de fin d'année, riches de couleurs et parfums inattendus. La clé du succès des bulbes d'intérieur est de bien planifier les choses à l'avance. Pour vous permettre de réussir vos forçages, voici notre guide pratique complet..

FORCAGE DES BULBES : FLEURISSEZ VOS FETES DE NOEL !

Quels bulbes choisir ?

Ce sont principalement les bulbes des fleurs printanières qui pourront être forcés : perce-neige, tulipes, narcisses, crocus, muscaris, scilles, jacinthes, amaryllis donneront d'excellents résultats.

Il s'agira d'opter pour des bulbes sains, ni moisis, ni mous, plutôt gros, et produisant de préférence des fleurs trapues, pas trop hautes.

 

Quand et comment procéder ?

Toutes les espèces ne sont pas forcées de la même manière : certaines ont besoin d'une période froide pour fleurir, tandis que d'autres peuvent s'en passer.

Il est possible de forcer un bulbe à fleurir dans un intérieur de maison, en sachant que certaines espèces ont besoin d’une période de froid et d’obscurité, qui simule un hiver, pour déclencher leur floraison. Le plus simple est de planter un bulbe acheté dans le commerce qui a déjà été préparé, prêt à planter ou un Amaryllis, qui n’a pas besoin de froid pour fleurir. Sinon, il faut placer ces bulbes à l’obscurité, entre 5 et 10 °C, voire dans un sac en papier dans le bac à légumes du réfrigérateur, pendant trois semaines au minimum, cinq à sept semaines dans l’idéal, avant de les planter.  

1. Certaines espèces n'ont pas besoin de froid pour fleurir !

Les bulbes à fleurs qui sont originaires de climats chauds toute l’année n'ont pas besoin d'une période de refroidissement pour déclencher leur floraison : l'amaryllis (Hippeastrum) et le narcisse blanc Narcissus tazetta appartiennent tous deux à cette catégorie.

- L'amaryllis d’intérieur

Les grandes fleurs d’Hippeastrum sont impressionnantes et très attractives. Il en existe de toutes les couleurs, du rouge au rose, abricot, blanc ou même teinté de vert ou panaché. Plantez l'amaryllis d’intérieur dans un joli pot, deux fois plus large et environ trois fois plus haut que le gros bulbe. Le tiers supérieur du bulbe doit dépasser du pot. Arrosez avec modération, jusqu'à ce que ses pousses soient bien développées. Vous pourrez alors augmenter graduellement la fréquence des arrosages, jusqu’à la floraison, 5 à 8 semaines plus tard. Un ou plusieurs tuteurs peuvent être nécessaires pour maintenir les plus hautes tiges.

- Les narcisses blancs tazetta

Leur floraison est parfumée et leur floraison très élégante. Ces narcisses peuvent être mis directement en pot peu profond, le col dépassant légèrement de terre, ou en vase. Leur floraison se produit souvent dès quatre semaines après le rempotage. Pour obtenir des tiges assez courtes, qui se tiennent bien, il est conseillé de commencer leur culture aux alentours de 10°c, avec pas trop de lumière, puis de les passer à 20 °C, avec plus de lumière une fois la pousse bien amorcée. D'autres espèces ne peuvent fleurir sans période froide !

 

2. D'autres espèces ne peuvent fleurir sans période froide !

Beaucoup de bulbes à fleurs viennent de régions au climat tempéré, aux hivers marqués. Ces plantes ont besoin d’une période de repos pour refleurir. C’est pourquoi il faut les mettre au froid et à l’obscurité pendant quelques semaines ou acheter des bulbes prêts à planter, déjà préparés pour le forçage et aptes à bien refleurir directement. Les principales plantes à bulbes concernées sont les tulipes, jacinthes, jonquilles, narcisses (hors tazetta), iris de Hollande, scilles, muscaris et crocus.

Les bulbes les plus faciles à réussir en forçage sont les jacinthes, petits narcisses, muscaris et crocus. Les tulipes et les jonquilles demandent plus d’attention, un forçage progressif, avec une période fraiche plus longue au démarrage.  

Forçage de bulbe

Les bonnes pratiques du forçage

- Engrais ou pas ?

Inutile de mettre de l’engrais pour ce forçage, qui ont déjà toutes les réserves nécessaires dans leurs bulbes. Plus le bulbe est gros, plus il aura la capacité à bien fleurir, en produisant de belles fleurs.

- Quelle terre utiliser ?

L’idéal est de mélanger le terreau horticole ou pour plantes d’intérieur à un petit tiers de sable ou de la perlite pour assurer un bon drainage. Il est aussi conseillé de mettre une petite couche de billes d’argile au fond du pot pour un bon écoulement de l'eau, ainsi qu’en surface pour aider au maintien du bulbe lors de la pousse et terminer la déco. Le terreau doit être suffisamment tassé.

- Quel contenant utiliser ?

Placez le bulbe soit dans un pot en terre, émaillé ou pas, soit dans un " vase à jacinthes" spécialement conçu pour le maintien des bulbes au-dessus de l’eau et au travers duquel on observe les racines se développer. En alternative, vous pouvez utiliser un vase à col assez resserré pour y loger le bulbe.

Dans les vases, la base du bulbe doit être immergée au maximum d’un quart, voire un tiers à sa base, jamais plus.

- Où les placer à la maison ?

Les bulbes forcés apprécient les endroits lumineux, sans soleil direct, et loin de toute source de chaleur.

- Peut-on replanter les bulbes forcés qui ont déjà fleuri ?

Il faut savoir que ces plantes auront épuisé leurs réserves et que leur reprise est souvent difficile et compromise. Rien ne vous empêche toutefois de tenter votre chance en les bichonnant. Plantez-les dès le redoux dans un sol allégé et enrichi en cendre par exemple, en laissant le feuillage non séché sur la plante. Ne dérangez plus le bulbe avant l’automne suivant, afin qu’il reconstitue des réserves.  

- Quelles précautions prendre pour planter vos bulbes ?

Laissez de l'espace entre les bulbes, et entre les bulbes et les parois du pot. Recouvrez de terreau sans enfouir complètement les bulbes.

 

Il ne vous reste plus qu’à imaginer les décorations de fin d’année que vous pourrez élaborer bientôt avec ces fleurs printanières, en plein cœur de l’hiver.
Et pensez également aux plantes d’intérieur, aux terrariums pour parfaire vos décorations ou aux couronnes de Noël, à l’approche des périodes de fêtes.  

 

Des dessins uniques

Des dessins uniques pour transmettre notre passion

À la manière de la séquence phare de l’émission, notre coach paysagiste met en dessin vos projets et notre savoir-faire.

Une marque célèbre

Une collaboration unique pour une ambition partagée

Avec la collaboration de France 5, de Stéphane Marie et de l’émission, l’histoire des plantes SILENCE, ça pousse ! a commencé en 2016. Cette rencontre est née d’une volonté commune : partager nos savoirs et rendre accessibles et ludiques les conseils de jardinage les plus pointus.

Producteurs de végétaux francais

Des producteurs reconnus sur le marché du végétal

Un groupe de PME familiales et coopératives, spécialisées dans le végétal, a uni ses compétences pour élaborer les produits de la marque SILENCE ça pousse! et vous accompagner pour plus de nature dans votre quotidien.

Notre expérience du coaching

Un accompagnement personnalisé

Nos articles, nos conseils, nos produits et bien sûr notre coach, vous accompagnent pour répondre à toutes vos questions et vous aider à passer à l'action.

Notre coach vous répond gratuitement Notre coach vous répond gratuitement
Notre coach vous répond
gratuitement