CHOISIR UNE PLANTE GRIMPANTE ET BIEN LA PLACER

Les plantes grimpantes s’adaptent à tous les supports et presque toutes les situations : contre un mur, sur une pergola, pour cacher un vis-à-vis, en pot sur un balcon, au soleil ou à l’ombre… il en existe forcément une qui répondra à vos besoins et conviendra à l’endroit où vous souhaitez l’installer. Multi-usage, floraisons généreuses et croissance rapide, les plantes grimpantes n’offrent que des avantages !

CHOISIR UNE PLANTE GRIMPANTE ET BIEN LA PLACER

Tous les avantages des plantes grimpantes

 

Les plantes grimpantes poussent vite ! 

Dans de bonnes conditions, une plante grimpante peut couvrir son support en l'espace de 2 à 3 ans. Les plus rapides sont la vigne-vierge, la vigne, le chèvrefeuille, le kiwi, l’akebia, la clématite montana et armandii, le lierre, la passiflore, la glycine et la renouée d’Aubert. Cette dernière est d’ailleurs une championne, capable de couvrir de grandes surfaces rapidement.

 

Les plantes grimpantes prennent peu de place

Utilisée comme brise-vue sur un claustra ou un grillage par exemple, une plante grimpante occupera beaucoup moins d’espace qu’une haie. Moins épaisse, elle aura pourtant le même pouvoir occultant.

Les plantes grimpantes peuvent être persistantes

Certaines plantes grimpantes comme Bignonia capreolata, Clematis armandii, le jasmin étoilé Trachelospermum, le lierre, Hydrangea seemanii, Le chèvrefeuille de Henry, gardent leurs feuilles en hiver, ce qui est un réel avantage lorsque l’on souhaite les utiliser pour masquer un vis-à-vis.

D’autres variétés gardent plus ou moins leurs feuilles en fonction de la rigueur de l’hiver ou sur une courte période. Ce sont les grimpants semi-persistants comme le chèvrefeuille du Japon et x brownii, akebia, la passiflore, Solanum jasminoides.

Les autres grimpantes, caduques, perdent leurs feuilles en hiver mais laissent passer la lumière, ce qui peut-être précieux pour une pergola près de la maison lors des périodes plus sombres. Certaines comme le jasmin d’hiver fleurissent à cette période, il a d’ailleurs des rameaux (jeune bois) qui restent verts toute l’année.

 

Les plantes grimpantes sont faciles à entretenir

Une fois enracinée, une plante grimpante convenablement exposée est facile à réussir. Leur floraison généreuse couvre de larges surface : les plus florifères sont les rosiers grimpants remontants, les clématites, le chèvrefeuille, la bignone, le jasmin, la passiflore, la renouée d’Aubert.

La production de fruits est également abondante chez la vigne, le kiwi ou la mûre grimpante, surtout s’ils sont plantés en pleine terre. La passiflore porte des fruits décoratifs oranges que l’on consomme (pour les espèces exotiques) dans les pays tropicaux, sous le nom de fruit de la passion.

Jasmin étoilé (Trachelospermum) à mi-ombre, palissé sur une petite façade

Les plantes grimpantes parfumeront votre jardin

Certaines grimpantes diffusent un parfum impressionnant. C’est le cas de la glycine, du chèvrefeuille, de certains rosiers grimpants, du jasmin. Il y a aussi des parfums originaux comme l’akebia, au parfum de vanille ou la bignone capreolata, au parfum de café moka.

Où placer vos plantes grimpantes ?

 

Sur une clôture

Pour se cacher d’un vis-à-vis, on peut planter sur un grillage ou un claustra la vigne-vierge, la vigne, le chèvrefeuille, la clématite montana ou armandii, la passiflore, bignone capreolata, le jasmin étoilé, le Solanum, un rosier grimpant, le lierre ou l’akebia, Actinidia kolomikta.

Une glycine peut aussi habiller une clôture en fer forgée, il faudra alors contrôler son développement en la taillant régulièrement.

 

Sur une pergola

Les meilleures grimpantes pour pergola sont la glycine, qui nécessite une structure forte car elle est puissante, la vigne, le Kiwi, la Clématite armandii ou montana, la bignone, le rosier grimpant, le Solanum, le Jasmin. Le chèvrefeuille est possible mais son entretien est un peu moins aisé dans ce cas.

Glycine sur une pergola

Le long d’un mur

Contre un mur assez large ou haut, Il est plus pratique de choisir une grimpante qui s’agrippe seule. Alors que la plupart des grimpantes forment des vrilles pour s’accrocher, d’autres utilisent des ventouses ou de petites racines adventives qui ne s’enfoncent pas, pour s’agripper à leur support.

Les plantes qui grimpent à l’aide de ventouses sont principalement les volubiles vignes vierges Parthenocissus tricuspidata et ‘Engelmanii’, rapides et efficaces.

Celles qui grimpent seules à l’aide de mini racines sont par exemple la bignone Campsis radicans, l’hortensia grimpant et le proche Schizophragma, le Lierre. Ce dernier, malgré sa mauvaise réputation, n’abime pas les mûrs, à moins que celui-ci ne soit déjà endommagé.

 

Contre une façade, claustras, arches et murs équipés de treillage

Vous pouvez attacher vos plantes grimpantes (les palisser) sur ces supports pour les aider à s’y installer, surtout au démarrage. Un contrôle annuel, souvent lors de la taille, est à prévoir.

Les rosiers grimpants, clématite armandii, glycine, Solanum, Trachelospermum, jasmin, sont magnifiques dans ces situations.

Mélangées aux arbres et arbustes

Les clématites s’associent très bien aux autres plantes grimpantes, aux rosiers ou même aux arbustes et permettent de prolonger la période de floraison, d’apporter des teintes complémentaires et des fruits plumeux après la floraison.

Les rosiers liane, la glycine, la vigne à fruits ou la vigne à de Coignet à grandes feuilles, le chèvrefeuille et d’autres peuvent coloniser les grands arbres ou même un arbre mort avec le plus grand charme.

 

Dans les zones ombragées

Dans un endroit moins lumineux, on peut tout à fait planter des grimpantes, ce qui permet d’égayer ou habiller ces endroits souvent délaissés, dans les recoins, cours, patios, etc.

Utilisez par exemple l’hortensia grimpant, Schizophragma, Akebia, Actinidia kolomikta, le lierre, le chèvrefeuille, le jasmin étoile, le lierre ou la vigne vierge.

Hortensia grimpant contre un mur exposé au nord

En couvre-sol

On oublie souvent que si une plante grimpante n’a pas de support pour s’élever, elle a la capacité à couvrir le sol rapidement et efficacement ! D’autant que les plantes grimpantes s’enracinent au contact du sol pour se propager et bien s’ancrer. Le lierre est un champion pour cela. Une idée originale consiste à habiller un talus avec du chèvrefeuille du japon, dont un pied peut couvrir au moins 3 x 3 m. Une économie non négligeable…

Vous savez maintenant quelle plante grimpante choisir, et où la placer. Mais si une question vous vient à l’esprit, que vous avez un doute sur l’une d’entre elles, n’hésitez pas à contacter un coach, qui se fera un plaisir de vous aider.

Vous manquez d'inspiration pour votre jardin ? Découvrez notre page dédiée aux créations et inspirations jardin

Produits associés

Des dessins uniques

Des dessins uniques pour transmettre notre passion

À la manière de la séquence phare de l’émission, notre coach paysagiste met en dessin vos projets et notre savoir-faire.

Une marque célèbre

Une collaboration unique pour une ambition partagée

Avec la collaboration de France 5, de Stéphane Marie et de l’émission, l’histoire des plantes SILENCE, ça pousse ! a commencé en 2016. Cette rencontre est née d’une volonté commune : partager nos savoirs et rendre accessibles et ludiques les conseils de jardinage les plus pointus.

Producteurs de végétaux francais

Des producteurs reconnus sur le marché du végétal

Un groupe de PME familiales et coopératives, spécialisées dans le végétal, a uni ses compétences pour élaborer les produits de la marque SILENCE ça pousse! et vous accompagner pour plus de nature dans votre quotidien.

Notre expérience du coaching

Un accompagnement personnalisé

Nos articles, nos conseils, nos produits et bien sûr notre coach, vous accompagnent pour répondre à toutes vos questions et vous aider à passer à l'action.

Notre coach vous répond gratuitement Notre coach vous répond gratuitement
Notre coach vous répond
gratuitement