PREMIERS SEMIS AU POTAGER : C'EST LE MOMENT !

Le printemps semble bel et bien là : il est temps de se remettre au jardinage, afin de préparer la belle saison ! Il est notamment possible de faire les premiers semis au potager. Que pouvez-vous semer et comment vous y prendre ? On vous explique tout.
PREMIERS SEMIS AU POTAGER : C'EST LE MOMENT !

Que semer dès maintenant en pleine terre ?

 

Bien que les températures soient plus clémentes, il peut faire encore assez froid, notamment la nuit, malgré tout : cela nécessite de choisir des espèces potagères suffisamment rustiques pour supporter la fraîcheur.

Vous pouvez faire des semis précoces de radis en pleine terre : il suffit de semer en ligne dans des sillons profonds d'1,5 cm. En une semaine, les graines devraient lever.
Au bout de deux semaines, vous devrez éclaircir les jeunes plantes, et pourrez faire vos premières récoltes quatre semaines plus tard environ. N'oubliez pas d'arroser vos radis, afin qu'ils ne soient pas piquants à la dégustation.

Prenez soin de surveiller la météo, et de protéger, le cas échéant, vos semis des éventuels frimas nocturnes.

Optez pour les variétés suivantes : Gaudo, Gloriette F1 ou encore Flambo, et semez deux ou trois lignes toutes les deux semaines, afin de pouvoir récolter vos radis en continu.

 

Outre les radis, c'est aussi le moment de semer en pleine terre les carottes, et les panais.

Comment réussir vos semis en pleine terre ?

 

Pour réussir vos semis en pleine terre à cette période de l'année, trois conditions devront impérativement être réunies :

1 / Un sol meuble

Cela signifie que votre terre devra être préalablement bien préparée, car elle aura été protégée durant tout l'hiver. Le travail sera grandement facilité si le sol est resté paillé / recouvert d'engrais vert durant tout l'hiver : il suffira de le ratisser pour enlever la couche protectrice, puis d'émietter la terre en surface, afin de bien l'aérer..

Si le sol est resté nu pendant l'hiver, le travail sera un peu plus ardu, car vous allez devoir le défricher et le décompacter, de préférence sans engin mécanique et sans bêchage, afin de ne pas mettre à mal la composition du sol. Une fois votre parcelle désherbée et décompactée, vous n'aurez plus qu'à épandre dessus une mince couche, 2 cm d'épaisseur maximum, de compost pour bien la fertiliser.

 

2 / Un sol réchauffé

Pour que la germination s'effectue convenablement, les graines devront être semées dans une terre réchauffée, dont la température est supérieure à 10 degrés.

Notez que si votre sol est argileux, la terre se réchauffera plus lentement qu'une terre sablonneuse.

Si vous avez bien aéré la terre, vous pouvez la laisser quelques jours à nu, pour lui laisser le temps de bien se réchauffer.

 

3 / Un sol humide

Le 3e élément crucial pour les semis, c'est qu'ils soient arrosés... mais pas trop. S'il pleut trop, les graines risques de pourrir. Il est donc indispensable que la terre ne soit pas trop collante, ni gorgée d'eau. Faites vos semis pendant une période où vous êtes certain(e) qu'il ne va pas - trop - pleuvoir, dans une terre qui s'émiette facilement entre les doigts.

Plantation de semi

Semer sous châssis, une bonne solution ?

 

Le mois de mars est propice aux semis de légumes primeurs sous abri, soit en serre, soit sous châssis ou sous tunnel.

Les choux, les oignons, les petits pois, les épinards, les navets et les laitues - Appia, Dorée de printemps, Red Salad Bowl... - pourront être semés ainsi, pour de premières récoltes dès le mois de mai selon les variétés.
 Les légumes primeurs peuvent être semés sous abris, en serre, sous châssis ou sous tunnels plastique.

Les châssis peuvent être faits maison, avec des plantes et une fenêtre par exemple, ou achetés tels quels dans le commerce.

Quant aux légumes d'été, tels que les aubergines, les concombres, les tomates, les poivrons, les haricots par exemple, ils devront être semés en intérieur, dans des godets : les jeunes plants seront à repiquer en pleine terre courant mai.

 

Vous avez commencé vos travaux de jardinage ? Le plan de votre potager est prêt ? Posez-nous vos questions si vous en avez, nous serons ravis de pouvoir vous aider.

Petites astuces en plus

Retrouvez encore plus d'astuces dans le magazine SILENCE, ça pousse ! du mois de mars 

Astuces pour les semis

Produits associés

Des dessins uniques

Des dessins uniques pour transmettre notre passion

À la manière de la séquence phare de l’émission, notre coach paysagiste met en dessin vos projets et notre savoir-faire.

Une marque célèbre

Une collaboration unique pour une ambition partagée

Avec la collaboration de France 5, de Stéphane Marie et de l’émission, l’histoire des plantes SILENCE, ça pousse ! a commencé en 2016. Cette rencontre est née d’une volonté commune : partager nos savoirs et rendre accessibles et ludiques les conseils de jardinage les plus pointus.

Producteurs de végétaux francais

Des producteurs reconnus sur le marché du végétal

Un groupe de PME familiales et coopératives, spécialisées dans le végétal, a uni ses compétences pour élaborer les produits de la marque SILENCE ça pousse! et vous accompagner pour plus de nature dans votre quotidien.

Notre expérience du coaching

Un accompagnement personnalisé

Nos articles, nos conseils, nos produits et bien sûr notre coach, vous accompagnent pour répondre à toutes vos questions et vous aider à passer à l'action.

Notre coach vous répond gratuitement Notre coach vous répond gratuitement
Notre coach vous répond
gratuitement